Message de la supérieure provinciale aux communautés éducatives du réseau éducatif « Compagnie de Marie Notre-Dame »

avatar475_3050ab2ecd914ee5f3766db21e8ca8a8

MESSAGE de la SUPÉRIEURE PROVINCIALE aux COMMUNAUTÉS ÉDUCATIVES du RÉSEAU ÉDUCATIF « COMPAGNIE de MARIE NOTRE-DAME »

ANNÉE  SCOLAIRE  2017-2018

 

Aux Chefs d’Établissements, Enseignants, Personnel administratif et de services,
Parents d’élèves et membres du CA ou OGEC

« L’espérance ne déçoit pas » Rm 5, 5

Chers amis,
Au moment où je vous envoie cette lettre qui marque le début des activités du Réseau Éducatif de la Compagnie de Marie Notre-Dame en France, vous êtes déjà au travail. Je vous souhaite énergie et courage pour construire 2017-2018.
Je voudrais avant toute chose, vous présenter mes félicitations pour les efforts fournis au cours de l’année précédente, efforts qui ont été couronnés par d’excellents résultats obtenus par les différents établissements du Réseau. Félicitations à tous !
Ces résultats n’étaient pas seulement académiques car vous avez eu le souci tout au long de l’année de veiller à l’éducation intégrale des enfants et des jeunes qui nous ont été confiés, les aidant à avoir une « tête bien faite et non une tête bien pleine ». Nous vous invitons à continuer à œuvrer dans ce sens pour un monde plus juste.
Cette année sera marquée par la rencontre du Réseau à Lourdes sous le thème, « Tous complémentaires…dans la joie ». Ce thème est très révélateur : nous y lisons le désir de tous et de chacun de vivre ce principe de complémentarité qui si chère à la Compagnie de Marie ND, une éducation qui s’effectue avec d’autres plus dans un esprit de complémentarité que de compétition. Nous vous invitons de continuer à approfondir cette complémentarité entre les établissements du Réseau. Nous prenons également la responsabilité de vous aider dans ce sens, en encourageant les rencontres entre les acteurs des communautés éducatives des établissements afin de nous soutenir mutuellement. Nous y sommes appelées car nul n’est jamais assez riche pour n’avoir rien à recevoir de l’autre ou assez pauvre pour n’avoir rien à donner à l’autre. Nous avons toujours quelque chose à recevoir de l’autre et quelque chose à donner à l’autre. Puissions-nous au cours de cette année, vivre davantage cet esprit de complémentarité. Que ce soit pour nous un point d’honneur !

Le second point est cette « éducation qui va au-delà de la classe et des programmes, cherchant d’autres espaces éducatifs qui favorisent l’éducation intégrale et l’expérience de l’interculturalité. »[1] Nous vous invitons à la vivre cette année en privilégiant les échanges entre les établissements de la Compagnie de Marie Notre-Dame non seulement au niveau local, mais également au niveau universel. Il s’agit de faire un pas de plus, du local à l’universel en créant des échanges entre « les établissements de la Compagnie dans le monde pour connaitre des réalités différentes, pour effectuer des activités de volontariat, pour apprendre à se perfectionner en d’autres langues ou pour partager d’autres connaissances et d’autres expériences, pour optimiser les ressources, articuler des actions et des projets »[2] . Ceci nous aidera mieux à comprendre et à intégrer la notion du Corps et du Réseau.

Le troisième point est de vivre cette année dans l’espérance. L’espérance ne déçoit jamais nous dit l’apôtre Paul ! L’espérance nous amène à croire que l’impossible est possible. Dans son tweet daté du 24 Août 2017, le pape François nous rappelle que « les hommes ont besoin d’espérance pour vivre et de l’Esprit Saint pour espérer». Oui, les hommes et les femmes de notre temps ont grand besoin de cette espérance, dans ce monde qui nous véhicule chaque jour des raisons pour ne plus vivre, des raisons pour désespérer. En tant que Éducateurs et éducatrices dans le sens plein du terme, nous savons combien l’espérance est nécessaire pour accompagner les enfants et les jeunes qui nous sont confiés. Nous avons besoin de l’espérance pour croire que l’autre peut grandir, que tout n’est pas perdu, qu’il y a encore des semences de vie dans chaque Homme et dans chaque situation, que demain sera meilleur qu’aujourd’hui. Comme le dit si bien le Pape François « Nous chrétiens, nous… croyons…que, dans l’horizon de l’homme, il y a un soleil qui illumine pour toujours. Nous croyons que nos jours les plus beaux sont encore à venir. Nous sommes davantage des personnes du printemps que de l’automne »
Puissions-nous durant cette année scolaire, vivre de cette espérance et l’irradier dans nos établissements scolaires, dans nos milieux de vie. Puissions-nous durant cette année, ouvrir les yeux du coeur pour voir la nouveauté, ce qui germe et qui est porteur de vie.

Je vous souhaite une bonne rentrée !

Que Notre-Dame de l’espérance et Sainte Jeanne accompagnent cette nouvelle année scolaire.

Bien cordialement,

Sr Lidvine Nguemeta, odn
Supérieure Provinciale

Paris, le 28 Août 2017

[1] Projet Educatif Compagnie de Marie Notre-Dame, n° 10, ODN Bordeaux, 2011, p. 13
[2] Ibd.

Vous aimerez aussi...